LES TOILES, UNE MERVEILLE DE LA CREATION


C:\Users\kişi\Desktop\My Pictures\HAKİKATLER\orumcek3jpg.jpg

Il n'y a point de bête sur terre dont la subsistance n'incombe à Allah Qui connaît son gîte et son dépôt...
(Sourate Hud, 6)

Tout autant que leurs qualités, telles que leur résistance ou leur élasticité, et leurs bénéfices pratiques, les toiles d'araignées sont une merveille d'architecture et de technique.


Le capacité d'absorption des chocs de la toile

Pour que les toiles d’araignées soient des pièges efficaces, il ne suffit pas qu'elles soient adhésives ou faites de fils avec des caractéristiques différentes. Par exemple, la toile doit être conçue de telle façon qu'elle attrape les insectes en vol. Si nous comparons l'insecte attrapé dans la toile à un missile téléguidé, arrêter seulement l'insecte ne sera pas suffisant. La proie attrapée dans la toile doit être immobilisée, pour que l'araignée puisse venir l'examiner et la mordre. Attraper un missile et l'immobiliser n'est pas une tâche facile.

Les fils qui forment la toile sont en même temps résistants et élastiques. Mais le niveau d'élasticité de la toile est différent selon les endroits. Cette élasticité est importante pour les raisons suivantes :

- Si le niveau d'élasticité des fils était moins élevé que ce qui est exigé, un insecte heurtant la toile dans son vol rebondirait et rebrousserait chemin, comme s'il avait heurté un ressort dur.
- Si l'élasticité des fils était plus élevée que ce qui est exigé, l'insecte allongerait trop la toile, les fils collants adhéreraient les uns aux autres et la toile perdrait sa forme.
- L'effet du vent a aussi été pris en considération dans le calcul de l'élasticité des fils. Ainsi une toile tendue par le vent peut reprendre sa forme précédente.


C:\Users\kişi\Desktop\My Pictures\HAKİKATLER\orumcek5.jpg


- Le niveau d'élasticité est important aussi par rapport à ce à quoi la toile est attachée. Par exemple, si elle est attachée à une plante, l'élasticité doit pouvoir absorber n'importe quel mouvement causé par la plante.

Les fils de capture en spirale sont tissés très proches les uns des autres. Le plus petit balancement pourrait coller les fils de capture les uns aux autres, créant de larges ouvertures dans le champ du piège. C'est pourquoi les fils de capture collants ayant une grande élasticité, sont placés par-dessus des fils sec de faible élasticité. C’est là une précaution contre la formation de trous d'évasion potentiels.

Comme nous l'avons vu, une structure miraculeuse peut être observée dans chaque caractéristique de la toile. Chaque possibilité a été considérée. Ceci révèle une fois de plus le non-sens de la théorie de l'évolution. Il est, bien sûr, impossible que des changements provoqués par coïncidence puissent enseigner à l'araignée comment obtenir les propriétés d'absorption de chocs de la toile. C'est Allah Qui a donné à l'araignée cette capacité, Qui l'a rendue capable d'afficher un comportement déterminé.
C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hasr, 24)


Les toiles à trois dimensions


Les toiles à trois dimensions ont une structure beaucoup plus compliquée que celles à deux dimensions. Ces toiles sont des structures complexes en trois dimensions  au lieu d’être unidimensionnelles. Ce type de toile ressemble à un tas de balles de laine. Pour cette raison elles sont plus difficiles à gérer que celles à deux dimensions. Si de petits insectes et de petits parasites qui n'ont pas de valeur pour l'araignée sont attrapés dans la toile, alors l'araignée aura plus de travail à faire. C'est pour cette raison que l'araignée choisit de faire sa toile là où il n'y a pas de visiteurs de ce genre.

Une des araignées qui utilise ce genre de toile est la Veuve Noire. Dans la toile de cette araignée, avec sa maîtrise architecturale, il y a aussi un piège mécanique. Ce piège forme une zone dense et collante. Cette toile en forme de balle est attachée au sol avec des fils qui ne sont pas particulièrement forts. Aussitôt qu'une créature en mouvement s'englue dans la balle de toile, les fils se brisent, et la balle tombe sur le sol. Sans perdre de temps, l'araignée tire le piège vers le haut, directement dans la toile à trois dimensions, et tue la proie ainsi immobilisée.


Les toiles d'araignées possèdent une conception parfaite sous tout rapport.

Nous devons examiner soigneusement le plan du piège à trois dimensions et la méthode employée par l'araignée, parce qu'il y a clairement de l'intelligence dans la planification de la toile. Avec ou sans un piège mécanique, la même méthode est utilisée dans les toiles à trois dimensions pour ralentir la proie dans son vol. Celles-ci sont spécialement tissées dans la structure d'un plan avec un grand nombre de fils faibles. Une fois que l'insecte est attrapé, ces fils faibles claquent. A ce point, parce que l'énergie de mouvement de l'insecte provoque le claquement des fils, sa vitesse est réduite. Alors les fils de capture attrapent l'insecte qui se tortille.

Bien sûr l'araignée n'a pas appris toute seule à filer cette toile parfaite après une soi-disant période d'évolution. Comme d'autres créatures vivantes, les araignées suivent l'ordre d’Allah. Allah, le Compatissant et Clément a annoncé ceci dans le verset sacré "… alors que se soumet à Lui, bon gré, mal gré, tout ce qui existe dans les cieux et sur terre, et que c'est vers Lui qu'ils seront ramenés?" (Sourate al-Imran, 83)


Les araignées Linyphia tissent des toiles sous forme de hamac (zone blanche ci-contre). La toile est attachée aux plantes par des fils, par le bas et par le haut. Les insectes qui se font prendre dans les fils du haut tombent à l'intérieur (ci-dessus). Certaines toiles tridimensionnelles ont une forme de dôme. L'araignée peut identifier précisément le moindre insecte attrapé par cette construction compliquée grâce aux vibrations qu'il provoque.

COMMENT L'ARAIGNEE TISSE-T-ELLE SA TOILE ?




Gérer la toile

Les toiles des araignées ont besoin d'une gestion constante, parce que la partie collante en spirale peut être endommagée par la pluie ou par la lutte de la proie qui essaie de s'échapper. De plus, la poussière qui se fixe sur la toile peut détruire l'adhésivité des fils en spirale.


Les araignées placent des motifs comme des zigzags en haut de leurs toiles pour empêcher les oiseaux de les déchirer.

Une toile peut, selon l'endroit où elle se trouve, perdre en un temps très court - même 24 heures, les propriétés qui la rendent capable d'attraper des insectes. Pour cette raison, la toile est périodiquement démolie et reconstruite. L'araignée mange et digère les fils de la toile qu'elle démolit. Elle utilisera les acides aminés des fils qu'elle digère pour construire une nouvelle toile.31
La partie de la toile qui est mangée, et le moment de le faire, diffèrent selon l'espèce d'araignée. Les araignées de jardin, par exemple, ne touchent pas le cadre de la toile, mais mangent seulement le rayon de la toile et les spirales collantes.
Les araignées tropicales construisent leurs toiles dans l'obscurité et les mangent à l'aube. Les araignées dans les régions tempérées mangent leurs toiles la nuit et en construisent une nouvelle pour le jour, parce que dans ces régions il n'y a pas beaucoup d'insectes de nuit comme il y en a dans les régions tropicales. Pour cette raison il est essentiel que les toiles soient prêtes tout au long de la journée.


Construire des toiles qui conviennent à la proie

Les araignées tissent des toiles qui conviennent à la taille des créatures qu'elles souhaitent chasser. L'araignée d'Amérique du sud, par exemple, tisse une toile avec des ouvertures étroites qui permettent d'attraper plus facilement les fourmis blanches qui sortent chercher de nouveaux nids en septembre. Quand elle veut chasser un insecte tel qu'un grand papillon, elle élargit les ouvertures et augmente la force de la toile et son élasticité. L'angle des toiles est aussi changé en fonction du genre de proie visé (insectes qui volent, qui marchent, qui rampent, etc.) Ceci à la fois diminue les dégâts et augmente la capacité de prise du piège.


Camouflage et avertissement aux oiseaux

Les araignées ont tendance à construire les toiles dans des endroits calmes. La raison est d'empêcher qu'elles ne soient détruites par les animaux ou les conditions naturelles. Les araignées utilisent des méthodes très intéressantes pour protéger leurs toiles. La plus intéressante de toutes est celle qu'on voit dans la toile de l'argiope d'Amérique Centrale. Ces araignées placent des marques blanches brillantes en zigzag sur leurs toiles. Ces marques sont des avertisseurs pour oiseaux, leur rappelant de ne pas s'aventurer dans la toile. Les araignées utilisent aussi ces marques pour se cacher derrière elles. L'araignée attend derrière ces marques et empêche de cette façon la proie de la voir.


Modèles inspirés par les toiles d'araignées


Le toit du Stade olympique de Munich a été inspiré par les toiles d'araignées. De cette manière les différentes tensions sont distribuées de manière égale à travers le toit.

De nos jours une méthode très populaire de planification des projets industriels utilise des exemples puisés dans la nature. C’est parce que les modèles dans la nature sont irréprochables sous tous les rapports. Entre autres, les propriétés d'économie d'énergie, les qualités esthétiques, l'esprit pratique irréprochable, et la manœuvrabilité essentielle à un projet existent déjà dans une forme parfaite dans la nature. Les modèles que l'homme produit avec ses propres capacités ainsi que la connaissance glanée sur de longues années et à la suite de processus difficiles, ne sont généralement pas plus que de mauvaises imitations de leurs équivalents dans la nature. Nous pouvons voir cela facilement quand nous comparons ces imitations avec les originaux de la nature.

Par exemple, la toile de l'araignée de la rosée est tout à fait parfaite du point de vue de l'esthétique et de l'ingénierie. Ce type d’araignées font leurs toiles sur l'herbe des prés, avec un angle horizontal, de façon à les faire ressembler à un drap. Utilisant des lames verticales comme porte charge, elles distribuent le poids général de la toile.

L'homme a copié cette méthode afin de couvrir de grands espaces. Le Stade olympique de Munich et le terminal de l'Aéroport de Jeddah, souvent cités comme des exemples d'architecture moderne, ont été construits en imitant la toile de ce type d’araignées.
Les araignées ont construit ces modèles, que l'homme a produit par imitation, partout dans le monde depuis leur première apparition. Il est évident qu’un haut niveau de connaissance en ingénierie est nécessaire pour que de tels modèles puissent être mis en oeuvre. Mais les araignées ne savent rien de l'ingénierie de la construction ou de la planification architecturale, n'ayant pas reçu une telle formation. Comme les autres créatures vivantes, elles se comportent seulement conformément à l'inspiration divine innée qu’elles portent en elle. C'est la seule cause de leurs prodiges architecturaux. Allah révèle dans un verset que toutes les créatures vivantes sont sous Son contrôle.


Un projet de village sous-marin inspiré par la toile de l'araignée d'eau. Pour sa survie l'araignée transporte l'air et la nourriture nécessaire dans sa toile imperméable. Dans les maisons sous-marines, du verre est conçu pour remplacer la toile. (à gauche)
Des cages d'oiseaux en forme de cloche à Munich, inspirées par la technique employée par la dolomède des marais dans la construction de sa toile. (ci-dessus)

C'est Allah, votre Seigneur. Il n'y a pas d’Allah à part Lui, le Créateur de tout. Alors adorez-Le. Il est responsable de tout. (Sourate al-Anam, 102)

31- Bilim ve Teknik Görsel Bilim ve Teknik Ansiklopedisi, p. 1090